Nous sommes des menteuses de mères en filles

Le burn-out maternel est le mal du siècle, nous disent les journaux. Les mères sont de plus en plus fatiguées, épuisées, au bout du rouleau. Tout le monde le sait. Ce sont vos amies, vos soeurs, vos cousines, vos mères, vos collègues de travail. Personne ne bouge. “Mais les hommes aussi sont touchés” me dit-on. Ah oui? Vraiment? Les 3% qui prennent un congé parental? Et le pire c’est qu’on est CONTENT que des hommes soient touchés, parce que ça veut dire qu’on AVANCE dans la répartition des tâches. Non mais vous vous rendez compte??? On finit par SOUHAITER que des types soient mal, au bord de la dépression, à pleurer chaque jour de leur vie ou presque parce que ce serait signe de PROGRÈS SOCIAL. Miam le progrès. Continuer la lecture de Nous sommes des menteuses de mères en filles

Publicités

Réapprendre à ne plus être enceinte

Le post-partum est le parent pauvre de la littérature de femme enceinte.
Il suffit d’ouvrir n’importe quel livre dédié à la question pour s’en convaincre:
 à peine quelques lignes, parfois quelques maigres pages lui sont consacrées…
à côté du pavé qui a été rédigé sur les neuf mois précédents.
Tout au plus, on vous apprendra à prendre soin de votre épisiotomie et que la date de votre retour de couche est aléatoire (surtout pour celles qui allaitent), on vous effraiera à la perspective de la chute de votre luxuriante chevelure de grossesse (qu’on vous vend au 3ème mois pour vous remonter le moral en attendant que les nausées passent) et on consentira à vous pondre quelques lignes sur le baby-blues calibré de la mère parfaite (si possible avant la sortie de la mater, merci de votre compréhension).
Parce que, ne nous mentons pas,
ce qui compte APRES la grossesse,
ce n’est pas VOUS mais votre BÉBÉ

Continuer la lecture de Réapprendre à ne plus être enceinte