Mes questions sur l’origine de la sainte puériculture

Il y a quelques semaines, La Mère Joie se désolait sur le sort de ces pauvres jeunes mamans (et sur leur multiplication épidémique sur la blogosphère), je cite, « le nez dans le guidon, en manque de repères et parfois d’esprit critique, noyées sous les flots d’informations d’humour et de relativisation » qui font de leur blog rien de moins qu’un mini traité de puériculture, et qui pourraient sans nul doute être de meilleures mères si toutefois elles mettaient un peu moins d’énergie à conspuer leurs voisines respectives, et un peu plus, à aimer leur enfant avec moins de technique et plus de bon sens… (LMJ, tu as le droit de gueuler si tu trouves mon résumé trop cavalier!!!)

J’avoue que cet article m’a donné à réfléchir, d’abord parce que moi aussi j’ai été une jeune maman paumée qui s’est demandé comment elle (et son rejeton) survivrait dans la jungle hostile sans thermomètre à embout flexible, ou coussin ergonomique spécial tête ronde…qui tremblait fébrilement à l’idée d’oublier ne serait-ce qu’une étape de la cérémonie du bain… et qui aurait tout aussi bien pu, sans réfléchir une seconde, taper sur Google la requête: « A partir de quel âge peut-on amener un bébé dans un supermarché… ». 

Continuer la lecture de Mes questions sur l’origine de la sainte puériculture

Publicités