Ultimatum de mère épuisée

Le problème des jobs qu’on fait par vocation, c’est qu’ils nous conduisent généralement à dépasser les limites qu’on s’était fixées AVANT de les accepter.
Mais vous me direz qu’un boulot qu’on aime, ça n’a pas de prix, surtout par les temps qui courent…
et vous n’auriez pas complètement tort!
On m’avait bien dit de faire attention de ne pas me laisser bouffer, j’avais acquiescé, sûre de mes capacités de discernement et persuadée d’être de faire mieux que toutes celles et ceux qui avaient fini au fond du trou.
On m’avait dit: tu verras, dans ce métier de contact, tu ne t’ennuieras jamais.
On m’avait dit: tu verras, c’est vraiment un job qui apporte de grandes satisfactions et qui te fera te coucher le soir avec le sentiment du travail accompli.

Continuer la lecture de Ultimatum de mère épuisée

Publicités

Cher dieu des mamans épuisées

Article initialement publié sur feu le blog de la Famille Déjantée. Crédit photo
Cher Dieu des mamans épuisées,
toi qui commande au marchand de sable et à la petite souris,
toi qui combat chaque jour inlassablement le démon des nuits entrecoupées, l’incube des virus hivernaux, le génie des maîtresses malades et des ATSEM en grève
sans oublier cet odieux tentateur de Murphy qui sabote les batteries de voiture, répand le chocolat chaud sur le carrelage de la cuisine, égare les bonnets avant de partir à l’école et inspire au voisin du dessus de jouer du piano à l’heure de la sieste
AIE PITIÉ DE MOI, SIMPLE MORTELLE
que le sort n’a doté que de deux bras, deux jambes et
– comble de l’ironie –
d’un seul cerveau

Continuer la lecture de Cher dieu des mamans épuisées