Pour une pédagogie de la résistance

Je dois reconnaître que j’ai été sceptique quand les éditions du Pommier m’ont fait parvenir pour la Bibli des VI, le dernier livre d’Olivier Houdé Apprendre à résister où celui-ci explique sous forme de manifeste sa théorie innovante de modélisation de l’apprentissage chez l’enfant: en fan absolue de ces scientifiques américains vulgarisateurs hors pair tels que Alison Gopnik, Daniel Kahneman, John Médina (et bien d’autres!), je craignais de trouver un texte austère et jargonnant comme tant d’éminents scientifiques français se plaisent à produire. Bien au contraire, Olivier Houdé réussit la prouesse de vulgariser sa théorie sans tomber dans l’écueil du simpliste infantilisant, ni dans celui l’élitisme excluant, tout en l’inscrivant dans une perspective de changement en permettant aux enseignants comme aux parents de s’en saisir afin de transformer au quotidien la vision qu’ils portent sur l’apprentissage de l’enfant qu’ils accompagnent.

Continuer la lecture de Pour une pédagogie de la résistance

Publicités

L’intelligence de l’enfant entre fascination et tensions

Mon enfant est-il « suffisamment » intelligent? Comment permettre à mon enfant de développer au mieux son potentiel intellectuel (lui faire écouter Mozart? lui apprendre à jouer aux échecs? engager une baby sitter trilingue?)? Mon enfant ne serait-il pas « précoce », surdoué, ou n’a-t-il pas du moins un profil cognitif atypique?

Voici des questions qui reviennent régulièrement, pour ne pas dire constamment, dans la tête et la bouche des parents (je vous fais grâce des milliards de pages de forums variés sur le sujet…).

Ces questions n’ont selon moi rien d’honteuses: il me semble assez normal pour un parent de chercher comment faire « au mieux » pour son enfant, de s’interroger sur son insertion sociale présente et future… car c’est bien de cela qu’il s’agit!

Continuer la lecture de L’intelligence de l’enfant entre fascination et tensions