Ce que les enfants veulent que leurs enseignants sachent

La rentrée c’est un peu un rituel (je reviendrai d’ailleurs très bientôt par ici sur mon récent article sur Slate traitant de cette question). D’ailleurs, il me semble qu’à peu près tout le monde ayant été scolarisé est capable de dire comment commence chaque première heure de cours au collège et lycée: L’enseignant inscrit son nom au tableau, dit parfois un mot du programme, précise le matériel dont il faut disposer et rappelle que « cette année, c’est du sérieux ». Et puis tôt ou tard, il annonce qu’il va falloir remplir une fiche. Quand j’étais enfant, j’aimais plutôt bien ça. D’abord parce que ce rituel jouait parfaitement son rôle, à savoir celui de me permettre de me détendre un peu, stressée que j’étais le jour de la rentrée. Et ensuite parce que ça me permettait, selon les informations demandées par les enseignants, de les cerner un tant soit peu.

Continuer la lecture de Ce que les enfants veulent que leurs enseignants sachent

Quelle éducation à la diversité en 2016?

Résumé: 

Notre quotidien social est fait de diversité, et c’est tant mieux! Si les revendications pour l’inclusion de toutes et tous sont réelles, elles n’occultent pas pour autant le racisme et la discrimination sociale. Comment accompagner son enfant vers le vivre-ensemble dans ce climat de paradoxes ? Dans cet article, j’évoque les récentes évolutions législatives et sociales pour lutter contre les inégalités dont souffrent les personnes en situation de handicap, racisées, neurotypiques, homo- ou trans-sexuelles, les initiatives pour construire l’inclusion mais aussi la façon dont se construit, à l’échelle individuelle du développement de l’enfant, l’identification des différences inter-individuelles mais aussi leur dépassement.

Le texte intégral de l’article est consultable dans le n°179 de janvier-février-mars 2016 du magazine L’Enfant et la vie. Pour plus de renseignements sur cet article, vous pouvez aussi me contacter par mail.

Crédits photos Frédérique Voisin Demery

Les enfants de pauvres sont des fainéants aux parents démissionnaires

Voici (à quelques détails près de mon cru) le titre d’une récente tribune parue dans le journal Libération, dans lequel son auteur entend dénoncer un type de préjugé fort répandu (quoique la majorité d’entre nous s’en défende) et qui selon lui participe activement à la reproduction des inégalités scolaires:

Dans le fond de l’air, la question de l’effort revient comme un leitmotiv, sous-entendant que les enfants de maintenant seraient moins méritants qu’avant. Alors, si l’échec est d’abord ce manque d’effort déployé par un individu, posons la question : «Les enfants de pauvres sont-ils fainéants ?». Si oui, alors ils n’ont que ce qu’ils méritent. Sinon, il est scandaleux et injuste qu’ils soient les premières victimes de la production d’échec scolaire massif de notre système éducatif.

Continuer la lecture de Les enfants de pauvres sont des fainéants aux parents démissionnaires