La longue et créative histoire de la contraception féminine

Résumé:

On pense souvent que les femmes ont acquis la possibilité de contrôler leur fertilité du jour au lendemain dans le courant des années 1960-1970. C’est en réalité une perspective assez réductrice, les femmes n’ayant pas attendu que le législateur les y autorise pour limiter les grossesses et y mettre un terme lorsqu’elles étaient non souhaitées. Dans cet article je fais le point sur les méthodes de contraception depuis l’Antiquité et discute de leur efficacité. J’y évoque aussi une période de l’histoire trop méconnue, précédant de peu la dépénalisation de l’avortement, où des militant-e-s avaient entrepris de « libérer » l’avortement: c’est à dire d’acquérir la technique de l’avortement « Karman », une méthode simple et sécuritaire, et de la diffuser le plus largement possible, y compris parmi les non-médecins. Le droit des femmes à l’autogestion contraceptive et gynécologique sera-t-elle alors la prochaine lutte féministe?

Article à lire en intégralité sur Slate

Crédit photo JeanneMenjoulet&Cie

Publicités

Avorter en 1976

Enfant des années 80, femme des années 2000, j’ai grandi dans un monde où « test de grossesse » signifiait « faire pipi sur un bâtonnet » (et non pas tuer des grenouilles), où on prenait la pilule après avoir été passer main dans la main un test HIV avec son copain (génération SIDA oblige), et où l’avortement était avant tout considéré comme un droit inaliénable des femmes.

Dans le monde où j’ai grandi, 1975 représentait la date de notre libération pour nous, les femmes. 1975, c’était l’année durant laquelle est entrée en vigueur à titre d’expérimentation la loi Veil dépénalisant l’avortement. On revoit le discours solennel de Simone Veil plaidant la cause des femmes devant une assemblée d’hommes, démontant les arguments moralistes et réactionnaires par l’urgence sanitaire des avortements clandestins, par l’ampleur de la demande et par l’hypocrisie du système de l’époque face aux avortements.

Continuer la lecture de Avorter en 1976