La longue et créative histoire de la contraception féminine

Résumé:

On pense souvent que les femmes ont acquis la possibilité de contrôler leur fertilité du jour au lendemain dans le courant des années 1960-1970. C’est en réalité une perspective assez réductrice, les femmes n’ayant pas attendu que le législateur les y autorise pour limiter les grossesses et y mettre un terme lorsqu’elles étaient non souhaitées. Dans cet article je fais le point sur les méthodes de contraception depuis l’Antiquité et discute de leur efficacité. J’y évoque aussi une période de l’histoire trop méconnue, précédant de peu la dépénalisation de l’avortement, où des militant-e-s avaient entrepris de « libérer » l’avortement: c’est à dire d’acquérir la technique de l’avortement « Karman », une méthode simple et sécuritaire, et de la diffuser le plus largement possible, y compris parmi les non-médecins. Le droit des femmes à l’autogestion contraceptive et gynécologique sera-t-elle alors la prochaine lutte féministe?

Article à lire en intégralité sur Slate

Crédit photo JeanneMenjoulet&Cie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s